Atelier de la Main Gauche

Les expositions à l’atelier

N’oubliez pas que toute l’année et hors expositions, il est possible de venir à l’atelier voir les travaux de Nathalie Tousnakhoff, Bilitis Farreny ainsi que des artistes amis et en résidence : Ximena, Maria Chillon, Matt Roussel, Estelle Lacombe, Valentine de Chabaneix, Agnès Dorval… N’hésitez pas à passer nous voir !

VisuelinstaexpoBili2020
Bilitis Farreny – Estampes et dessins

Du 16 octobre 2020 et jusqu’au 13 novembre 2020

Vernissage le vendredi 16 octobre à partir de 18h *sous réserve des mesures sanitaires en vigueur*

AFFICHE-web-EXPO-A-DORVAL-2021
Agnès d’Orval – Gravures

Du 4 au 27 juin 2021

C’est le retour des expositions !!

Du 4 au 27 juin 2021, Agnès d’Orval exposera ses gravures sur les murs de l’atelier, fruit de sa résidence sur ces deux dernières saisons particulières marquées par la Pandémie, 2019/2020 et 2020/2021, qui ne l’ont pas empêchée d’être très productive !

Le samedi 19 juin de 14h à 20h, Agnès d’Orval sera présente pour vous rencontrer et présenter elle-même son travail. Nous vous y attendons, nombreux et néanmoins masqués comme il se doit !

Visuel Valentine propre
Valentine de Chabaneix – Restitutions

Du 20 janvier au 20 février 2022

Un jour d’avril 2019, je laissais deux jours ma remorque frigorifique en réparation en banlieue toulousaine. Je louais un vélo, et entrepris de trouver la rue Denis Papin, nouvelle adresse de l’Atelier de La Main Gauche.
J’avais envie de saluer Bilitis et Nathalie, j’avais envie de leur parler d’une idée…
Cette idée c’était une sorte de « résidence ». Je voulais trouver le temps de faire de la gravure, je voulais aussi trouver l’énergie de sortir de mon plateau, de ma routine, de mon Val de Dagne.
Je fis ma rentrée en septembre 2019. J’essayais ensuite de trouver l’organisation nécessaire pour être assidue les lundis et mardis.
Trouver la concentration ne fut pas sans peine.
Mais cette petite portion de vie urbaine me réjouissait chaque lundi !
Dans cette parenthèse des idées murissaient sans bruit.
Assez vite me fut proposé de participer à l’exposition « Faire le Mur ».
Et les petits papiers découpés, les inventaires d’horizons que j’avais entrepris trouvèrent un sens nouveau.
Après avoir fait le mur en février, l’épidémie nous a mis entre 4 murs.
La résidence à l’atelier fut écourtée, mais il en est resté une chose essentielle : l’envie !

De la gravure, du dessin, du point de croix, des moulages, du noir et blanc, des recherches, des rencontres, des éclats de rire, de la frustration, de la concentration, des bavardages, des interrogations, des couleurs, des bouquets, des inventaires…
Horizons, Oiseaux, Dos de vache, Sein, Forme et Couleur.
Ces mots sont mes premiers sillons, que je continue de creuser, de fouiller, d’explorer. Il faudra sans doute que je ne cesse jamais de travailler. Il y aura sans doute d’autres mots.

BIO
Je suis née en 1973. Je vis et travaille dans les Corbières.
J’ai passé mon enfance et mon adolescence dans la ferme familiale. Interne au Lycée de Carcassonne, je poursuis des études de lettres modernes à Toulouse, je ne les termine pas et pars travailler à Paris.
En 1997, je reviens dans le sud et passe mon Brevet de Responsable d’Exploitation Agricole . En 2000, je m’installe avec un troupeau de 25 vaches.
Au fil des années, je mûris la décision de donner du temps à une expression artistique. Je m’initie à la gravure à l’Atelier de la Main Gauche.
De septembre 2019 à juin 2020, je suis en résidence à l’Atelier de la Main Gauche, deux jours par semaine.
En février 2019, je participe à l’exposition collective « Faire le mur » à l’Espace Saint Cyprien à Toulouse.
Je prends part, en janvier 2020, à la naissance du collectif La Grande Ourse.